Vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur

Vous n’êtes pas loin de Dieu si vous avez un cœur honnête. Si c’est même tout ce que vous pouvez lui apporter, Il l’acceptera. Vous pouvez ne pas avoir le désir d’abandonner votre ancienne façon de vivre; et vous pouvez même ne pas détester vos péchés et vos mauvaises habitudes. Il se peut que vous n’ayez pas peur de l’avenir. Il se peut que vous soyez en partie satisfaits de votre sort. Mais si votre honnêteté présente vous fait penser avec inquiétude à l’avenir qui vous attend, vous devez alors passer à l’action. Si vous pouvez honnêtement dire en vous-même : «Je sais que ma vie n’est pas telle qu’elle devrait être, je sais que je ne peux pas me changer moi-même, c’est pourquoi je vais demander à Dieu de me diriger et de m’aider», alors c’est un bon début.

 

Soyez abolument honnêtes. Il est temps de cesser de s’amuser. Il est temps que vous arrêtiez de vous réfugier derrière telle ou telle doctrine, ou théorie qui vous est chère. Il est temps que vous cessiez de vous chercher des excuses. Il est temps que vous admettiez que ce que vous savez au plus profond de votre cœur est réellement vrai. Vous possédez en vous quelque chose qui peut vous permettre d’atteindre Dieu. Au fond de votre âme, vous réclamez une réalité, une vérité et une base solide sur laquelle vous puissiez vous appuyer. Dieu déclare dans sa Parole :

«Vous me chercherez et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur» (Jérémie 29/13).

 

Jésus-Christ vous veut tels que vous êtes, mais il veut également que vous veniez à Lui avec un cœur honnête. Si vous cessez d’être faux, Il est prêt à venir à votre secours et à changer tout votre style de vie. Descendez de votre piedestal, humiliez-vous, et un miracle aura lieu. Par la foi, vous pouvez naître dans le royaume de Dieu.

 

Voici un exemple de prière honnête. Pourquoi ne pas l’utiliser, la faire devenir vôtre et commencer dès maintenant à vivre une nouvelle vie ?

 

 

«Seigneur Jésus, en toute honnêteté, je ne sais pas jusqu’à quel point je veux vraiment changer, mais je comprends que je dois le faire. Je ne peux pas le faire par mes propres moyens, c’est pourquoi je compte sur ton aide afin qu’un miracle ait lieu. Écoute le cri de mon cœur, et considère mes besoins plutôt que mes fautes. Pardonne-moi et guéris-moi. Je reconnais que j’ai vécu dans la désobéissance et que je n’ai pas suivi la sagesse de tes commandements. Mais accepte-moi tel que je suis et fais de moi ce que tu veux. Je t’ouvre la porte de mon cœur et t‘invite à entrer dans ma vie. Amen».

5 comments On Vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur

  • Hello Jérôme .. Est ce toi qui as écrit ce texte ?

    J’aime beeaucoup cette phrase : « Vous possédez en vous quelque chose qui peut vous permettre d’atteindre Dieu.  »

    Comme c’est encourageant, quel message d’espoir .. chaque être humain, même le plus vil a le pouvoir de toucher Dieu , de toucher son coeur ..

    Oui, Il se laisse trouver par celui qui le cherche .. bien vrai .. Je l’ai expérimenté et j’ai toujours cette faim, cette soif dans mon coeur de le chercher encore et encore et je peux dire comme David :

    « Comme une biche soupire après des courants d’eau, Ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu!

    Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant .. »

    Quand on y a « goûté » si je puis dire .. on ne peut que l’appeler et désirer sa Présence .. On le trouve pour le chercher encore .. un refuge, une haute retraite et bien plus encore .. la bannière qu’il déploie sur nous , c’est l’amour…

    Quel magnifique message que celui de l’évangile … vraiment une bonne nouvelle ! Merci Jérôme pour ce petit texte 🙂

  • Hello, je t’ai posé la question à savoir si c’était toi qui avait écrit ce texte parce qu’il n’y a aucune indication de l’auteur .
    J’aimerai juste ajouter que oui, la bonne nouvelle de l’évangile est vraiment une bonne nouvelle et je ne parle pas d’évangile à l’eau de rose comme certains l’apportent aujourd’hui en occultant la croix à porter, repentance et renoncement ..

    David avec sa vie mouvementée connaissait bien le Seigneur sous tout ses « aspects » mais il gardait un coeur d’adorateur .. On peut s’aigrir et perdre son premier amour avec le temps et les épreuves … Que Dieu nous en garde ..

    • Bonjour Myriam,
      Tu as raison, c’est un texte encourageant qui a été écrit par quelqu’un qui savait annoncer un évangile complet (comme tu le dis, un évangile qui n’est pas à l’eau de rose). L’Évangile est une bonne nouvelle pour l’esprit mais également une mauvais nouvelle (pour la chair). Et lorsqu’on dit ça, lorsqu’on enseigne ça, on n’est pas pour autant dans une vision névrotique du christianisme. La VIE en Jésus-Christ est une réalité dont l’accès nous est ouvert premièrement par la réalisation que nous sommes morts avec Lui, et deuxièmement parce que nous acceptons de «mourir» aux éléments du monde (aux fondamentaux de la pensée naturelle et charnelle). Le feu ne peut descendre sur un autel vide.
      La vie chrétienne ne peut donc pas être considérée comme un verre à moitié plein ou comme un verre à moitié vide. Car finalement, le verre a été entièrement rempli par Dieu en Christ. Néanmoins, il existe des vierges sages (verres pleins) et des vierges imprudentes (verres vides) à Son retour.

      Alors il faut encourager, c’est très précieux, et il faut exhorter et avertir, comme l’auteur de ce texte savait si bien le faire. J’ai mis la signature en tag. C’est un extrait de «la Vision». Bénédictions. JP

  • Merci pour tout ces messages édifiant. Soyez gracieusement bénis. Salutation en jésus-christ.

  • bien des raisons dans la vie peuvent stimuler l etre humain a la recherche de Dieu. Le premier a mon humble avis c’est le besoin securitaire, et ceci, que cela soit au niveau alimentaire, sanitaire, et educatif. tant que le besoin de sa quete n est pas tari, il se met encore en route. en effet, l’initiative est louanble, mais il faut etre a meme d’extraire les besoins temporaires, passagers des besoin durables. Dans l evangile de
    jean Jesus a voulu atirer le regard sur la nourriture sur le besoin qui dure eternellement, « le pain de sa parole et de l’eucharistie ». Et l unique chose pouvant nous accompagner de l au dela c est sa parole. A la consummation des siècles seule sa parole demeure, elle est eternelle, a plus forte raison, le moment est crucial de se mettre a la recherche de la nourriture qui demeure. vous me cherchez et vous me trouveverez si vous me cherchez de tout Coeur. JR29,13. Enfin, prions avec le psalmist, mon ame a soif de toi mon dieu vivant…

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer