Kenneth Copeland : le faux message de Dieu pour l’année 2020

Dans ses vœux de nouvelle année, Kenneth Copeland a transmis le message qu’il a reçu de la part de Dieu, le 13 octobre 2019, pour l’année 2020. 

« L’Esprit de Dieu est venu sur moi et a parlé à mon esprit : 2020 sera une année de grands changements. Des changements merveilleux et magnifiques dans le royaume de Dieu sur la terre. Les changements viendront grâce aux idées et aux concepts donnés directement par Jésus à son Église par son Esprit puissant. Des concepts glorieux sur la façon dont ses lois fonctionnent, les lois régissant l’accroissement et la prospérité financière. Les mêmes lois de l’Esprit qui ont libéré des miracles et des guérisons divines et la manifestation de sa toute-puissance sur la terre. Des nouvelles révélations de son amour, de sa personne-même car il est amour. 

Nous aurons un aperçu de la véritable puissance et de la force de sa joie. Ce seront des jours de grands changements politiques : de grandes victoires pour son peuple, et de grandes défaites pour les ennemis spirituels de Dieu et de son peuple seront écrasés. 

Quant à ceux des deux côtés de la division politique (Républicains et Démocrates, note de la traduction) qui refusent d’écouter le Seigneur de l’Eglise : leurs rêves seront anéantis. Leurs aspirations seront éteintes et leurs équipes seront démantelése. Je les démettrai de leurs fonctions, certains par le vote, d’autres par la tragédie et d’autres encore qui abandonneront d’eux-mêmes et iront faire autre chose, en désespoir de cause. 

Les États-Unis d’Amérique sont mon pays, a dit le Seigneur Jésus. Il a été fondé par des gens qui m’aiment, animés par leur amour et leur désir, dans le seul but de m’adorer et adorer le Dieu tout-puissant, et je ne l’oublierai jamais. 

2020, sera l’année du changement, et de la manifestation du pouvoir tout puissant, dit la loi divine.»


Kenneth Copeland est un télévangéliste bien connu du sud des États-Unis (Texas). Formé par Oral Roberts dont il a été un des proches, il fait partie de la troisième génération des revivalistes nés du réveil d’Azuza street  (son ministère a commencé dans les années 70).

KCM (Kenneth Copeland Ministries) emploie 400 personnes qui sont dirigées depuis le siège social à Fort Worth, au Texas, supervisant six bureaux internationaux au Canada, en Afrique, en Asie, en Australie, en Europe et en Ukraine. Sa fortune est estimée à 760 millions de dollars, le plaçant en tête du top ten des évangélistes les mieux payés du monde.

Il est un des représentants les plus emblématiques de la théologie de la Prospérité, et son influence est grande : son émission  quotidienne du réseau cablé de KCM « Believer’s Voice of Victory » peut atteindre 2,3 milliards de téléspectateurs potentiels.

Le magazine 32 pages du même nom est envoyé à 362 000 personnes dans le monde. Grâce à ses médias sociaux, KCM est suivi par plus de 1,4 million de fans sur Facebook, et plus de 260 000 abonnés sur Twitter. 

Le 28 mars à 18h00, Kenneth Copeland a pris autorité en direct contre le coronavirus, le chassant du pays par une prière d’exorcisme. Le lendemain, il y avait 458 morts. Il affirme avoir soufflé le vent de Dieu sur le virus (la vidéo ici). Les projections selon le modèle IHME prévoient 70 000 décès pour le première vague.

Les jours suivants ont donc fait apparaître la mise en scène de sa prière comme pathétique. Touché mais pas coulé, puisque ça ne l’empêche pas de continuer à exhorter son public, mais surtout de solliciter leur générosité, toujours égal à lui-même : 85 ans, pas une ride, pas un cheveu blanc, parodie de l’éternelle jeunesse, résidant dans des demeures luxueuses, il donne l’impression que ni le temps, ni le Trésor Public n’ont de prise sur lui.

.

.

« Les faux prophètes … dévorent les âmes, ils s’emparent des richesses et des choses précieuses, ils multiplient les veuves au milieu d’elle » (Ezéchiel 22/25) « Et ce sont des chiens voraces, insatiables; Ce sont des bergers qui ne savent rien comprendre; Tous suivent leur propre voie, Chacun selon son intérêt, jusqu’au dernier » (Ésaïe 56:11) « Ainsi parle l’Eternel sur les prophètes qui égarent mon peuple, Qui annoncent la paix si leurs dents ont quelque chose à mordre, et qui publient la guerre si on ne leur met rien dans la bouche » (Michée 3:5-7)

Articles contradictoires sur la théologie de Copeland

.

jeromeprekel2020©www.lesarment.com

9 comments On Kenneth Copeland : le faux message de Dieu pour l’année 2020

  • L’esprit (médiatisé) de K. Copeland, tout comme le ´coronavirus’, se répand progressivement et irrémédiablement en France.
    Un seul vaccin… La Parole de Dieu!

  • Le Satan finit par tellement exagérer que ça ouvre les yeux de quelques uns …. répandons la vérité elle est puissante par l’Esprit .

  • Ils sont tel un cheval au galop !!!!!
    Jer 8:6 Je suis attentif, et j’écoute: Ils ne parlent pas comme ils devraient; Aucun ne se repent de sa méchanceté, Et ne dit: Qu’ai-je fait? Tous reprennent leur course, Comme un cheval qui s’élance au combat.

    http://www.etudes-revelations-bibliques.com/article-symbole-du-cheval-dans-la-bible-et-cavaliers-de-l-apocalypse-119713467.html

    • Le grand drame spirituel, c’est que les faux prophètes, les faux sacrificateurs et faux docteurs ne voient pas la réalité de leur situation. La négligence s’est progressivement transformée en infidélité et la fonctionnarisation a cautérisé le tout.
      On comprend le malentendu dramatique en relisant le prophète Malachie : «Vous méprisez mon nom et vous dites : en quoi avons-nous méprisé ton nom ? (1/6) … en quoi t’avons-nous profané ? (1/7) … en quoi devons-nous revenir à toi ? En quoi t’avons-nous trompé ? (3/8) … Qu’avons-nous dit contre toi ? (3/13) ».
      Une partie de la condamnation des prédicateurs de la prospérité est contenue dans ce livre — tous ceux qui feront commerce de l’évangile ou du ministère : ils pensent et considèrent que la table de l’Éternel « est méprisable » (1/7) et « qu’elle rapporte un aliment méprisable » (1/12).
      Bien des choses du ministère de Jésus, et à sa suite, de ses disciples, sont devenues méprisables à certains ministres modernes : Jésus n’avait ni maison secondaire, ni maison principale «le fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer sa tête». Toute la partie de la dépendance au Seigneur (pour ses disciples appelés par Lui à remplir une mission en son nom) et la bénédiction de ne rien posséder a été déformée par certains pan du catholicisme et a donné naissance à une culture du misérabilisme. Mais ce n’est pas parce que les hommes en ont donné de mauvais exemples que le principe spirituel en est annulé. «Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. Ne prenez ni or, ni argent, ni monnaie, dans vos ceintures; ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâton; car l’ouvrier mérite sa nourriture.…» (Matthieu 10/8).

      Et quand l’Esprit dit : «vous me trompez dans les dîmes et les offrandes» (3/8), alors ceux qui détournent l’argent pour leur vie luxueuse ont tellement forcé les lois de Dieu pour justifier leur évangile qu’ils sont devenus inaccessibles à la vérité. La Parole de Dieu a été prêchée par eux, ils revendiquent des millions de « conversions », ils revendiquent d’avoir chassé des démons, guéri des malades, et ne vont pas comprendre pourquoi Jésus leur dira «je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité»

  • J’espère que cette crise va amener beaucoup de ces frères et sœurs qui ont laissé le pur évangile pour celui de la prospérité, à rentrer en eux-mêmes comme le fils prodigue, qui avait réclamé son héritage, qui s’est retrouvé avec les pourceaux après la famine, mais qui s’est souvenu de la maison de son père..
    Seul le Seigneur connaît les coeurs et ceux qui peuvent revenir à lui, même si en apparence ils sont allés très loin, l’exemple de Manassé en est la preuve.
    «Avant d’avoir été humilié, je m’égarais; Maintenant j’observe ta parole».
    Psaumes 119:67

    • Merci Michaël, c’est l’unique raison d’être de cet article : montrer des preuves de l’illusion dans laquelle évoluent ceux qui se considèrent comme des serviteurs de Dieu. Au-delà du détournement de fonds, qui est une faute spirituelle très grave, il y a le message qui présente le faux évangile, qui est une faute spirituelle encore plus grave. Car beaucoup de ceux qui entendent cet évangile sont rendus captifs au lieu d’être libérés.

      Au travers de la bouche du vrai prophète Zacharie, Dieu révèle qu’il envoie une malédiction sur le pays pour atteindre ceux qui font ce mal: «…je la répands, dit l’Éternel des armées, afin qu’elle entre dans la maison du voleur et de celui qui jure faussement en mon nom, afin qu’elle établisse sa demeure, et qu’elle la consume avec le bois et avec les pierres» (ch.5).

      Pour que cette crise provoque de saines et saintes prises de conscience, et un réalignement avec la volonté de Dieu, il faudra davantage je le crains, comme le prouve l’exemple que vous citez : c’est lorsque le fils prodigue a tout perdu et qu’il a eu devant les yeux les résultats de ses choix (de sa théologie), qu’il est rentré en lui-même et qu’il a affronté une vérité qui ne pouvait plus être sujette à interprétations. C’est la reconnaissance de nos torts absolus qui provoque l’irruption de la vérité absolue dans nos vies. Enfin.

  • Je ne doute pas de l’intention de vos publications Jérôme, car elles éveillent une saine intelligence pour le discernement, c’est pour cela que j’apprécie votre site.
    Bien à vous.

  • Pourquoi tant de chrétiens suivent ces prophètes si controversés. En sont-ils conscients ou sont-ils des victimes innocentes de ces docteurs ?

    Jean dit dans son Evangile chapitre 7 verset 17 : si quelqu’un veut faire sa volonté il connaîtra si ma doctrine est de Dieu ou si je parle de moi-même. Ceux qui désirent faire la volonté de Dieu, finissent par reconnaître si la parole qu’ils reçoivent les rapproche de Christ ou pas. Ils apprennent à discerner entre la pure parole de Dieu et celle corrompue par les hommes.

    Depuis tout temps, l’apostasie fait des ravages et aujourd’hui encore. Dans Timothée 2 chapitre 4 verset 3 : car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la Sainte doctrine, mais ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs, selon leurs propres désirs. On voit là que se sont les chrétiens, ne supportant plus la Sainte doctrine, qui se donnent des docteurs selon leurs propres désirs, et non le contraire.

    La croix n’a pas ou plus d’autorité sur eux. Ils font le choix d’autres doctrines, crées de toutes pièces, enseignant des choses qu’ils ne devraient pas, afin de répondre aux idées qu’ils se font de l’évangile. Le seul remède à cette folie, c’est la repentance au cri de David dans le psaume 51 : « Oh Dieu, crée en moi un coeur pur, renouvelle en moi un esprit bien disposé ».

  • Les gens comme Kenneth Copeland ne sont pas à proprement parler des Prophètes mais des Traders à l’affût de bons coups qui rapportent. Leur terrain de jeu est un marché très prospère aux USA mais aussi ailleurs partout où les Chrétiens sont sensibles à l’appât du gain donc perméable à un évangile qui prône la prospérité absolue.

    Ce marché connait son point culminant en début d’années au moment où les cœurs à l’affût de bonne parole-fortune, vont voir ce qu’ils peuvent trouver sur ce marché qui vend des lendemains qui chantent. Et c’est là que les spéculations les plus folles font fureur et c’est à celui qui fera la plus belle surenchère de prophéties de prospérité et de paroles agréables pour l’année à venir. Et plus les temps deviennent mauvais, plus les acheteurs y sont nombreux car nous sommes parvenus en effet en ces temps où les gens ont la démangeaison d’entendre des choses agréables comme le relève RG; et ils vont sur ces marchés où sévissent ces « docteurs-Traders qui répondent bon an mal an à leurs désirs. Chaque année c’est comme ça.

    Tout ça peut fonctionner très bien comme d’ailleurs les années passées, jusqu’à ce qu’une sorte de Big Short (en l’occurrence l’actuelle Pandémie) ne vienne révéler la nature « d’actifs pourris » de ces fonds prophétiques trompeurs proposés aux petits porteurs-acheteurs crédules sur ces marchés de la prophétie de nouvel an. Et ça provoque déception et banqueroute personnelle pour ceux qui ont tout misé là-dessus au lieu de miser sur le vrai trésor.
    Le Covid 19 ne va peut être pas changer en profondeur la mentalité de ces mouvements de la prospérité, cependant, c’est malgré tout là un événement de type « Cygne Noir » qui aura forcément des répercussions sur cette théorie tordue de la captation d’une bénédiction divine basée essentiellement sur le travail, la fortune et la crédulité d’un peuple sensible aux belles paroles.
    Ces Traders de la Prophétie = des Renards qui vivent aux dépends de ceux qui les écoutent. Après « les Animaux malades de la peste » les Fables de la Fontaine trouvent encore là matière à s’actualiser en milieu évangélique.

    Bon- il est un fait que les Corbeaux aiment le fromage, mais il est aussi un fait qu’ils gardent en mémoire ceux qui les ont dupés dans le passé. https://trustmyscience.com/les-corbeaux-se-souviennent-des-individus-malhonnetes/
    Prions que les Chrétiens dupés par les Maître Renards de la Prospérité soient au moins aussi futés.

Leave a Reply to Éliane C. Cancel Reply

Your email address will not be published.

Site Footer