Un pistolet à eau pour bénir les paroissiens

Photograph: Jim West/ZUMA Wire/REX/Shutterstock

Les chrétiens parlent beaucoup en ce moment de la nécessité de s’adapter à une situation inédite, de se renouveler et pourquoi pas se réinventer pour combler par exemple le vide imposé par la distanciation. Et c’est un prêtre catholique américain de la région de Détroit qui fait le buzz avec des photos prises durant les fêtes de Pâques, rapportées par le Guar­dian.

Le père Timo­thy Pelc, officiant dans le diocèse de St Ambroise, a des méthodes peu orthodoxes, ce qui n’étonne pas ceux qui le connaissent, et le décrivent comme un peu farfelu. Il cherchait une idée pour bénir ses paroissiens et leurs paniers pascals, en respectant les mesures de distanciation. D’où le water gun rempli d’eau bénite.

Le père Pelc a déclaré qu’il était un peu inquiet de la réac­tion du Vati­can lorsque les photos ont commencé à circu­ler (on le comprend), mais pour l’ins­tant il n’a reçu aucune répro­ba­tion. On arguera de la praxis catholique. L’idée a beaucoup plu aux enfants et fait l’unanimité des paroissiens, ravis de voir la notoriété de l’église passer au stade planétaire.

Sur le plan théologique, on sera sans doute plus mesurés. Mais tout ça respecte une certaine logique : si on commence à baptiser par aspersion, il ne faut pas s’étonner de se retrouver un jour avec un pistolet à eau en train de bénir ses paroissiens.

En tous cas, la méthode fait des émules. On s’attend à ce que les féministes ultra y voient une nouvelle marque du patriarcat, un truc un peu trop genré. Quand aux psychanalystes, ils vont certainement nous expliquer les dégâts de l’association du gun et du baptème, dans l’inconscient des enfants.

Bienvenue dans le royaume de Dieu

www.lesarment.com

1 comments On Un pistolet à eau pour bénir les paroissiens

  • Un pistolet à eau pour bénir les paroissiens.

    Il n’y a pas de quoi se moquer puisque le CNEF dans son Guide pratique édité à l’attention des assemblées (Page 23) dit pour sa part que pour des raisons sanitaires l’imposition des mains pourra se faire exceptionnellement sans contact physique, en respectant la distanciation physique.

    Chacun ses techniques Dieu reconnaîtra bien les siens.
    Mais pour l’imposition des mains à distance ça ne devrait pas poser problème en tant que Charismatique on est habitué : dès qu’on approche en levant juste le petit doigt les gens tombent à la renverse terrassés par le fluide qui s’en dégage; il faudra juste s’assurer que les sols sont bien désinfectés.

    Mais c’est surtout la louange collective bouches emprisonnées dans le masque (page 22) qui peut être problématique même si les oreilles du Seigneur sont assez fines pour entendre une louange de voix étouffées.

    Ah la vie est dure sous le Coronavirus au covid 19.

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer