Vérités sur le coronavirus

Tout a été écrit en 2011 dans le « Plan National de Prévention et de lutte contre la pandémie grippale« . Et il est accessible au grand public :

«Le principe a été choisi de permettre à chacun de consulter librement le plan. Chaque citoyen peut découvrir sur quelles bases les autorités construisent leurs décisions et avoir ainsi une meilleure compréhension des choix ».

Il permet de prendre conscience que les autorités sanitaires du pays ont bien pris la mesure du risque existant, depuis longtemps, et modélisé un scénario qui est très proche de la réalité de ce que nous vivons aujourd’hui, comme chacun pourra le constater.

«L’apparition de virus grippaux pandémiques reste une préoccupation majeure. Rien ne permet, en effet, d’affirmer que la prochaine pandémie grippale aura le caractère relativement modéré de celle de 2009 (350 morts en France). Outre son impact sanitaire, une pandémie grippale peut provoquer une désorganisation du système de santé, mais aussi des perturbations importantes de la vie sociale et économique.»

C’est un coup dur pour les théories conspirationnistes. Parce que ce rapport ministériel anticipe tout simplement des phénomènes naturels inévitables, et leurs développements inexorables. Et le coronavirus, dans sa forme actuelle (et dans sa forme mutée d’ici quelques semaines ou mois), ne sera pas le dernier : il faut sans doute s’attendre, dans l’avenir plus ou moins proche, à d’autres apparitions spontanées de virus inconnus avec la fonte du Permafrost.

Les travaux qui ont produit ce plan de prévention et de lutte contre une pandémie grippale ont été pilotés par le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), avec le délégué interministériel à la lutte contre la grippe aviaire (DILGA), le ministère chargé de la santé, le ministère de l’intérieur et le service d’information du gouvernement (SIG). L’ensemble des départements ministériels a été associé.

4 comments On Vérités sur le coronavirus

  • « Quand le sage montre la Lune, l’insensé regarde le doigt »

    Aujourd’hui, tout le monde à le regard fixé sur le virus. Mais le problème n’est pas le virus, le problème c’est LA MORT.
    Les gens n’ont pas peur du virus (le doigt qui pointe la mort), ils ont peur de MOURIR.

    « Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c’est à dire le diable,
    et qu’il délivrât tous ceux qui, par CRAINTE DE LA MORT, étaient toute leur vie retenus dans la servitude. »
    Hébreux 2.14

    C’est le moment pour les chrétiens d’annoncer le vaccin : JESUS !

    Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui NE MEURE PAS, mais qu’il ait la vie éternelle.

  • Quelques chiffres intéressants : moyenne de vie en France en 2020 : 82,54 ans
    Moyenne d’âge des morts du COVID : 84 ans
    Faut-il des commentaires ! L’homme cherche à tout prix à repousser l’échéance inéluctable de la mort parce qu’il est dépourvu de toute espérance glorieuse au-delà du trépas.
    Quant au plan de prévention des risques de pandémie, je souligne que le professeur Perronne , qui dénonce aujourd’hui avec vigueur les incohérences de la politique menée, a contribué largement à l’élaboration de ce plan.
    La plupart des grands professeurs spécialisés , comme les professeurs-chercheurs Toussaint ou Toubiana, sont d’accord pour dire que les mesures prises sont disproportionnées et inadéquates.
    Dieu connait parfaitement les tenants et les aboutissants de la situation et il appellera là aussi en jugement les actions secrètes des hommes car tout est nu et découvert devant lui.
    Maintenant, pour effectivement prendre de la hauteur, nul doute que le Seigneur atteint plusieurs buts à la fois, lui , le maître des ricochets. Jugement des nations en « recrudescence » de rébellion; jugement d’une Eglise qui s’appauvrit d’année en année, gangrenée par l’apostasie; mise en place des éléments socio-culturels et technologiques pour la réalisation des prophéties…
    Jésus nous a exhorté à veiller et prier . Nous ne saurions donc être trop vigilant tout en gardant la bonne hauteur spirituelle .

    • Merci pour le commentaire. Il faut nous armer de patience, concernant la lecture et la compréhension de la pandémie, encore quelques mois. Bientôt, nous connaîtrons les chiffres comparatifs exacts et ils sauront parler. Nous verrons la vraie létalité du virus, le nombre de ses mutations, et l’impact des pathologies existantes sur la mortalité (obésité, insuffisance respiratoire, hypertension, maladies cardio-vasculaires … qui sont souvent (pas toujours, mais souvent) des conséquences de styles de vies dysfonctionnels). En attendant, il faut effectivement prendre de la hauteur, ou savoir la garder !

    • @ Jean-Louis,
      il est vrai que cette crise est étonnante dans le sens ou elle semble à la fois faire avancer l’agenda mondialiste, mais aussi en effet juger l’église apostate, la prostituée.
      Tu le dis avec justesse :
      Maintenant, pour effectivement prendre de la hauteur, nul doute que le Seigneur atteint plusieurs buts à la fois, lui , le maître des ricochets. Jugement des nations en « recrudescence » de rébellion; jugement d’une Eglise qui s’appauvrit d’année en année, gangrenée par l’apostasie; mise en place des éléments socio-culturels et technologiques pour la réalisation des prophéties…

      Ça m’a rendu perplexe longtemps mais en fait c’est exactement ce que disent les Ecritures :
      « Les dix cornes que tu as vues et la bête détesteront la prostituée ; elles la dépouilleront et la mettront à nu, elles mangeront sa chair et la détruiront par le feu.
      En effet, Dieu leur a mis à cœur de réaliser son propre projet en ayant la même pensée et de donner leur royauté à la bête jusqu’à ce que les paroles de Dieu soient accomplies. »

      Apocalypse 17:16-17

      On voit ici que c’est Dieu lui-même qui met dans le coeur de la bête et de ses serviteurs SON projet. Pour ce faire il leur donne une même pensée : la fameuse « pensée unique ».

      C’est cette pensée unique qui fera que l’église apostate sera je cite « dépouillée, mise à nu (si ce n’est pas déjà fait..) et détruite par le feu (Notre-Dame ? ) ». Il est intéressant de noter que la Nouvelle Bible Segond met en commentaire ceci : « elles la dépouilleront : littéralement « ELLES LA FERONT DESERTE. » Pour comprendre pourquoi c’est intéressant relire le commentaire que j’ai posté sur ce même site le 4 juillet de cette année : https://lesarment.com/2020/05/les-vents-du-changement-mondial-de-rick-joyner

      La bible nous dresse un portrait de la prostituée tout au long de ses 66 livres : Osée, Ezéchiel, Apocalypse évidemment. Mais une des premières occurences du mot « prostituée » arrive dès le commencement :
      Genèse: 38.15 Juda la vit, et la prit pour une prostituée, parce qu’elle avait couvert son visage.

      Que celui qui a des oreilles ne s’en serve pas juste pour faire tenir les élastiques de son masque ! 😉

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer