Pourquoi je crois toujours que Donald Trump reviendra – Gerald Flurry

Gerald Flurry, pasteur et prophète, explique :

«Il y a deux mois, j’ai écrit un article intitulé «  Pourquoi Donald Trump demeurera président de l’Amérique  ». Pourtant, le 20 janvier 2020, M. Trump est rentré chez lui en Floride, et Joe Biden a été investi dans ses fonctions en tant que président. J’ai reçu des critiques pour ce que j’ai écrit. Peut-être qu’une partie est justifiée. J’ai fait une erreur, et je ne veux pas agir comme s’il n’y avait pas d’erreur. Je comprends pourquoi certaines personnes étaient confuses ou bouleversées.

Cependant, je veux que vous vous souveniez de ce que j’ai écrit dans cet article. Je ne suis pas en train d’essayer de l’éviter. Ce qui s’est passé en Amérique la semaine dernière n’est pas la fin de l’histoire. Dieu prophétise dans la Bible, et ses prophéties sont sûres ! Avec les apôtres et les prophètes, Il ne montre généralement pas le tableau complet en détail ou tout à la fois. Il parle souvent de manière codée, puis Il ne révèle ce code que plus tard. Dieu sait ce qu’Il fait, et Il peut certainement me corriger s’Il en a besoin. Il est parfait—mais Ses serviteurs font des erreurs. Hébreux 5 : 2 dit, en fait, que Ses ministres sont « enveloppés d’infirmité » (version Darby). Je fais des erreurs, et je ferai des erreurs à l’avenir. Je n’essaye pas de me défendre—mais j’essaye de défendre Dieu et la foi en Dieu.”

On trouve cet article sur le site https://www.latrompette.fr, relayé également sur le site de Michèle Dastier de la Vigerie.

COMMENTAIRE DU SARMENT

Certains reconnaissent leur erreur et abandonnent leur séduction, et d’autres s’excusent d’avoir eu tort en expliquant qu’ils ont raison ! C’est pathétique. 

Mais au fait, qui est Gerald Flurry, peu connu des chrétiens francophones ? Le fait de le trouver sur des blogs connus contribue a lui donner une certaine légitimité. Est-ce mérité ?

Gerald Flurry, 87 ans, est le rédacteur en chef du magazine Trumpet news (organisation mère de l’organisation Watch Jerusalem et probablement la source du site français « la trompette »), qu’il a commencé à publier en 1990, et qui compte aujourd’hui plus d’un million de lecteurs. Il est fondateur et président de la « Fondation culturelle internationale Armstrong » (AICF), connue pour ses activités culturelles, caritatives et humanitaires. Armstrong, ça vous dit quelque chose ?

Il est aussi (et surtout) le pasteur général de «l’Église de Philadelphie de Dieu» (PCG, en anglais) qui plonge ses racines dans l’ «Église mondiale de Dieu» (WCG), fondée par Herbert W. Armstrong (1892–1986). Gérald Flurry, qui n’est pas gêné par le cumul des mandats, est en même temps président de la «Armstrong International Cultural Foundation». Ah oui, il est aussi fondateur et chancelier du «Herbert W. Armstrong College» à Edmond, Oklahoma, USA.

Un vrai faux prophète

Mais ce qui devrait nous intéresser aujourd’hui, c’est le côté prophétique de GF : depuis trois décennies, il prophétise, et pas dans de petits registres : il a officiellement annoncé que Barak Obama devait être le dernier président des États-Unis, que le pape Benoît XVI devait ressusciter le Saint Empire romain, que le PCG (son mouvement) devait acquérir le domaine Bricketwood au Royaume-Uni, et construire un musée archéologique à Jérusalem. Le meilleur pour la fin : il a prophétisé que Jésus-Christ devait revenir d’ici 2020.

Flurry s’est autoproclamé prophète, comme écrit dans son livre « Who Is That Prophet ».

Gerald Flurry est issu de l’Armstrongisme, dont le fondateur Herbert W. Armstrong, a annoncé à 4 reprises la date de l’enlèvement (en 1936, 1943, 1972 puis en 1974). Le mouvement est truffé de fausses doctrines. Et les fausses prophéties et leur récurrence n’ont pas empêché l’Armstrongisme de devenir une puissante organisation chrétienne : l’Église Mondiale (ou universelle) de Dieu (WCG). 

PCG parraine des projets médiatiques (y compris des émissions de télévision et des publications régulières) pour prêcher son message et pour perpétuer l’héritage d’Herbert W. Armstrong. C’est un peu à l’américaine : et c’est ça aussi, le site www.latrompette, qui assume sa filiation avec «une longue histoire de prédire avec précision les événements globaux d’importance basée sur le modèle de prédictions, datant des débuts de la revue La Pure Vérité en 1934, sous la direction d’Herbert W. Armstrong».

Voilà une belle intention, qui concorde avec son époque ! parce qu’aujourd’hui, ce qui compte, c’est davantage de connaître l’avenir, que de poser une vision sur des fondements purs et reconnus comme tels.

Ce qu’est la prostitution spirituelle

Les justifications pathétiques de Gerald Flurry trouvent encore des oreilles complaisantes, (puisqu’on lui accorde de l’espace médiatique) alors qu’elles devraient être sanctionnées, a minima par une privation de l’accès aux canaux de l’enseignement du corps de Christ, ce qui serait sans doute le tout premier niveau du sens des responsabilités spirituelles. Mais ceux et celles qui continuent de donner la parole à ce qu’ils est convenu d’appeler « une fausse prophétie avérée » reproduisent le péché de l’église de Thyatire, à laquelle le Saint-Esprit reproche d’avoir laissé faire, de ne pas avoir coupé le micro de la fausse prophétie.

Le trumpisme chrétien est une erreur lumineuse

La faute revient au trumpisme chrétien, qui est un symptôme d’une fausse espérance du royaume de Dieu, si typiquement américaine, comme le dénonçait ici Jean-Marc Thobois. Le trumpisme chrétien est le fruit d’une compréhension prophétique qui n’a pas réellement intégré le degré de perdition absolue de l’âme humaine, et qui par voie de conséquence ne perçoit pas l’essentialité de Christ. C’est là le caractère fondamental d’une autre église de l’Apocalypse, Laodicée, qui ne connaît même pas qu’elle est misérable et nue, et ne conçoit absolument pas son aveuglement. Elle est sûre qu’elle voit, et qu’elle est riche spirituellement, alors qu’en réalité son dénuement est complet. Ce paradoxe devrait nous interroger.

Il signifie qu’il y a donc deux richesses, deux vérités, deux révélations, deux lumières, parfaitement confondables. Et les élus qui ne peuvent être séduits sont ceux qui vont choisir toujours le côté qui glorifie Jésus, tandis que le christianisme aveugle choisira le côté qui accorde l’élévation à l’homme et à sa religion. Les élus se tiendront dans un tout petit espace, face aux grands boulevards des séductions spirituelles, qui sont constitués d’un fort pourcentage de vérité, éclairés de promesses mal comprises. La foi des élus ne place absolument aucun espoir dans l’homme, et nous voyons bien que les hommes choisis dont nous avons des exemples bibliques ne croyaient même pas en eux-mêmes. Nous sommes loin des prophètes auto-proclamés, et loin du « cyrus » américain.

Mais il y aura toujours des disciples pour attendre de Dieu un évangile pratique qui les élève et leur donne la domination : ce sont ceux qui vivent sans croix. Tout comme les disciples de Jésus étaient parfaitement sincères lorsque, au maximum de leur effort de compréhension, ils envisageaient le ministère de Jésus dans ce sens. Ils attendaient que Jésus rétablisse la gloire d’Israël. Ils croyaient que le royaume allait paraître immédiatement.

Et tandis que le christianisme laodicéen aveugle et imbu de ses richesses appelle à la dispute pour Dieu, à la révolte pour Dieu, au basculement d’un pays pour Dieu, à la guerre civile pour Dieu, Dieu prépare un royaume qui doit descendre du ciel. Le christianisme charnel enthousiasmé par des étincelles pense que ce royaume peut « monter de la terre », alors que les Écritures disent clairement que c‘est une bête qui monte de la terre. La nouvelle société parfaite du Seigneur, le royaume de Dieu de Jésus, ne peut s’installer sur terre qu’en descendant des cieux. C’est pourquoi le «Royaume maintenant» n’est pas pour tout de suite !

Que le Seigneur fasse grâce à chacun et nous donne de manifester partout la bonne odeur de Jésus-Christ, en renonçant à celle de l’homme.

www.lesarment©Jérôme Prekel2021

17 comments On Pourquoi je crois toujours que Donald Trump reviendra – Gerald Flurry

  • «La Pure Vérité» (en 1934, sous la direction d’Herbert W. Armstrong)
    à se poser la question sur l’éloquence de « la pure Vérité »
    quand on sait que la Vérité se passe de tout adjectif 🙂

  • Salut Jerome
    Durant une longue période, du temps ou l’évangile » était diffusé à la télé j’ai suivi les émissions de W.Armstrong je ne savais pas discerner le vrai du faux, puis celles de Jimmy Swaggart dont on connait la triste conclusion.
    Ils se sont enrichis « financièrement, mais leur trésor n’est pas au rendez-vous.
    A propos du livre de Tarassenko (la tour de Babel) je pense trop souvent, en ce moment, à la tour de 1000m de hauteur à Dubai …
    @+

  • «Je tiens à dire en termes très clairs qu’il est dangereux de s’assoir aux pieds de quelqu’un qui enseigne de fausses doctrines. Car ces dernières peuvent vous maudire … Des foules de chrétiens aveugles et induits en erreur chantent et louent le Seigneur dans des églises qui sont devenues esclaves de fausses doctrines. Des milliers de chrétiens sont assis aux pieds d’enseignants qui déversent leurs doctrines et ressortent ensuite de leur église en s’exclamant « c’était vraiment formidable ! ». Christ ne prend pas cette question à la légère. Il examine l’Église avec des yeux perçants. il est venu pour avertir, démasquer et sauver son peuple et ses serviteurs de cette terrible séduction». Extrait de « David Wilkerson exhorte l’Église »

    • Je cite le commentaire de david Wilkerson : ….« Il est dangereux de s’asseoir auprès de quelqu’un qui enseigne des fausses doctrines car ces dernières peuvent vous maudire  » Oh que oui : non seulement ces fausses doctrines peuvent effectivement nous maudire, mais ceux qui les colportent avec véhémence aussi …Et eux, ils vous « maudissent pour votre bien « , pour vous redresser disent-ils, car eux, « ils ont compris », « Dieu leur a parlé » à eux et aux  » prophètes » . Personne ne peut rien dire
      La date de réélections de Trump le 20 Janvier était archi fausse, mais qu’à cela ne tienne, « Dieu leur a dit » que ce serait plus tard, peut-être même dans quelques jours, et qu’il y aurait un coup d’état !….etc…etc…

      Et même pendant que Macron était isolé pour cause de Covid ,eh bien  » Dieu leur a dit » aussi que Macron était en prison dans une prison militaire et qu’il ne faisait que ce qu’on lui disait de faire ». Il parait aussi que le pape serait en prison et cette info « c’est une bombe » est-il mentionné.
      Sont aussi publiées les paroles d’une  » prophétesse » aux cheveux roses, dont le site regorge d’inepties qui pour beaucoup, flirtent avec le New Age ( après vérification de son site ) ,laquelle nous annonce qu’on va bien se marrer dans le royaume de Dieu parce qu’il y a des attractions, des manèges , et notamment les …montagnes russes affirme-t-elle avoir vu lors d’une  » téléportation » divine …..
      …Etc etc.. ……..!

      Vive le sensationnel, vive les fake news, et vive les fausses prophéties.

      Ces gens et ces sites français qui relaient tout ce « gloubi boulga » sont extrêmement dangereux , Ils relaient de fausses infos, de fausses prophéties auxquelles ils adhèrent.
      Ils pensent détenir la vérité absolue et ne souffrent pas la moindre contradiction même étayée …je dirai : -SURTOUT lorsqu’elle est étayée .

      L’aveuglement est à son paroxysme, suivi de près par la manipulation qui lui emboite le pas .
      Le mensonge fait des ravages même chez des chrétiens qui initialement y voyaient clair.
      Comme quoi ; – la fin d’une chose ….vaut mieux que son commencement !

      Ils ne voient plus clair, et ils agressent ou rabrouent toute personne qui ne va pas dans leur sens ….qui n’en n’est plus un …..
      Soyons d’une vigilance extrême quant à ce qui est véhiculé sur certains sites connus actuellement et quant à ce qu’affirment certaines personnes se disant inspirées de Dieu car les conséquences peuvent être graves .

      Je cite encore le commentaire de david Wilkerson : « Christ ne prend pas cette questions à la légère . Il examine son peuple (je me permets de rajouter : et ceux qui le maltraitent), avec des yeux perçants. Il est venu pour avertir, démasquer, et sauver SON peuple et ses serviteurs de cette terrible séduction  » : AMEN ! AMEN ! AMEN ! et Merci de recentrage sur la vérité .

      • Merci Marie-Vic pour vos réactions à cet article sur le retour de Trump, qu’on peut trouver effectivement sur le site de Michele Dastier. J’ai tenté d’apporter une contribution constructive sur ce site, mais j’ai été rapidement black-listé. Je peux comprendre que parfois il faut se débarrasser de contributeurs toxiques, mais là, on comprend clairement que la stratégie consiste à éliminer la contradiction constructive, argumentée et respectueuse : un signe qu’on retrouve dans toutes les sphères de la pensée unique. Et j’aurais pu écrire cette phrase avec des mots beaucoup plus lourds.

        Là où ces ressources QAnon pullulent, un mensonge s’est insinué, et c’est ce qu’on peut appeller une erreur lumineuse. Et ce n’est pas à la chose elle-même qu’on peut discerner si elle est une séduction, mais à l’évangile auquel elle conduit. Et c’est notre civilisation de l’immédiateté qui nous condamne, ou plutôt nous confine dans un discernement émotionnel. Il faut absolument dépasser le ressenti, car nos biais cognitifs sont trop nombreux. Je prie pour ces personnes, sans imaginer que je suis moi-même au-dessus, ou à l’abri, afin que tous, nous reprenions l’outil de l’évangile de Jésus, qui est très simple. Tout ce qui fait du chrétien un apôtre de la critique, de la condamnation, de l’accusation sans preuves, de la médisance, de la mal-disance (donc pratiquant le maudire) de la violence et de la rébellion ne peut pas être mis au crédit de l’évangile de Jésus. Bénissez, ne maudissez pas. Je vais encore le prouver avec un nouvel article à paraître sur l’épouvantail du séparatisme en France. Bénédictions/JP

  • Je recommande le livre de Paul Washer « 10 accusations contre l’Église d’aujourd’hui » : éclairant…

  • Le problème de discernement c’est que ces serviteurs avez des dons authentiques avec un appel au ministère et à un moment donné ont commencés à quitter le droit chemin pour s’égarer dans la voie de balaam qui aimait le salaire de l’iniquité..ce n’ est pas forcément que l’argent, Il y a aussi la gloire des hommes..
    Celui qui parle de son chef cherche sa propre gloire; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est vrai, et il n’y a point d’injustice en lui. Jean 7:18
    Cela devrai nous pousser à intercéder davantage pour les ministères que le Seigneur a donné..

  • Que dire sinon que vous me faites du bien !
    En lisant cet article , j’ai été profondément soulagée ,et je pèse mes mots, car je n’en peux plus du fanatisme pro- Trump, ni de l’ idolâtrie liée à cet homme avec son train d’enfer de fausses prédictions aveugles.
    Les sites français qui relaient tout ce ramassis de fausses prophéties, dont un très particulier que vous citez, où l’agressivité viscérale de la responsable du site a supplanté le respect d’autrui depuis longtemps, pullulent de fake news issues de Qanon , et les donnent comme étant des vérités qui confirmeraient soit disant ce que Dieu leur aurait dit dans la prière ou par prophétie…..
    Des sites qui se disent amoureux et défenseurs de la vérité,et qui, comble du comble , font glisser l’essence même de l’évangile vers l’erreur et dans le cauchemar, le tout arrosé de l’explosive sauce fanatico-sprituello-politico-patriotique, portée par la violence de la pensée « spirituelle élitiste » ….et d »extrême droite …
    La fanatisation de Trump, ainsi que l’expression des faux prophètes qui le remettent tous les jours sur le trône de l’Amérique par  » la foi »,ou pire , par révélation divine suite à des prières agitées ,quasi incantatoires comme celles de Paula White tout en avançant des dates ……qui sont revues et corrigées chaque fois qu’elles ne s’accomplissent pas ..,ça devient carrément indigeste et très grave .
    Au royaume de ceux qui devraient être dans la lumière ,remplis de discernement ,( discernement que par ailleurs ils s’attribuent …), eh bien c’est finalement l’erreur qui est chef de file, et le déni qui bat son plein comme jamais .
    Ce sont des  » cocardiers aveugles » suivis par d’autres  » cocardiers aveugles » et tous sont tombés dans le même trou : celui de l’aveuglement abyssal dont il est difficile de revenir .
     » Ca va mal patron ….ça va trèèèès mal !  » ( humour facile ,mais sinon …je pleure de consternation )

  • Hello Jérôme 🙂
    On n’est pas non plus dans une bulle. L’évangile n’est il réservé qu’aux « petits » ? Un président, un roi ne peut il pas devenir chrétien ? Faut toujours qu’on mette des barrières là où Dieu n’en met pas . C’est vrai que les apôtres étaient un peu à coté de la plaque et on peut comprendre leur désarroi à la mort de Jésus . Ils voulaient un roi . Pas de démocratie en ces temps là . Ils n’avaient pas le choix quand à leurs dirigeants. Ils subissaient la main de fer de Rome . Aujourd’hui dans bien des pays nous pouvons choisir qui nous dirige et des lois qui s’en suivront . Il me semble évident qu’un chrétien doit montrer la couleur quand cela est possible ! Et concernant MAV, je constate aussi , cela ne m’empêche pas ‘aller jeter un oeil sur son site tous les jours.. il y a qd même de bonnes choses . Prions pour elle et son équipe et pour tous les « leaders » qui seront jugés plus sévèrement et qui ont charge d’âmes . Puisse Dieu nous éclairer aussi sur ce qui cloche dans nos vie 😉

    • Bonjour Myriam ! Ça fait plaisir de te lire. Ta remarque est intéressante et c’est bien d’apporter la contradiction. Ça veut dire que tu t’inscris dans l’échange, donc je te réponds.

      Tu dis « l’évangile n’est-il réservé qu’aux petits ? Un président , un roi ne peut-il pas devenir chrétien ? » Réponse : bien sûr que oui ! Et je me demande où tu as vu dans l’article le contraire. J’aimerais bien que tu précises ta pensée, ça m’intéresse !

      Ensuite tu opposes les monarchies avec les démocraties et là je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi, dans le sens que les deux sont un rejet de la théocratie, qui est la volonté de Dieu pour son peuple (les nations sont livrées à elles-mêmes).
      Vouloir un roi « comme les autres nations » déplut à l’Éternel, qu’il soit de droit divin, ou de droit héréditaire, ou élu à 51% des suffrages. Donc une analyse spirituelle juste doit conserver et rappeler les fondements (c’est ce que je fais), puis ensuite évoluer dans une forme de réalisme (c’est ce que tu fais) : mieux vaut un roi à moitié chrétien que pas chrétien du tout. Oui, c’est pas faux. C’est un peu la même chose avec le chrétien : mieux vaut un chrétien charnel qu’un non-chrétien. On va dire ok.
      Mais essayons de nous poser des questions moins pragmatiques : n’allons-nous pas alimenter une incompréhension entre le Dieu qui sépare la lumière et les ténèbres, la vérité et le mensonge, le Bien et le Mal, en incarnant un chrétien qui jouerait sur les deux tableaux ? De même, est-ce que ça ne posera pas un problème de fond avec une Église qui jouerait sur les deux tableaux, opportuniste, qui ferait comme ça l’arrange ?
      Que dit la Bible ? Nous, nous avons des avis, mais sont-ils fondés sur une vision solide ? Comment Dieu juge-t-il, par exemple, les rois qui se réclament de son nom et qui se comportent de manière eux aussi opportunistes, par exemple Salomon ? Je vais le rappeler parce que c’est quand même important : il les fait lui-même déchoir de leur place. Et c’est ça que je reproche au christianisme trumpiste : c’est son aveuglement aux principes bibliques, voire même son rejet, remplacés par un opportunisme pragmatique, grossièrement affublé de décorations religieuses. Je ne pense pas que ce soit juste, parce que nous sommes appelés à incarner au contraire un modèle qui épouse l’inspiration et la sagesse de Dieu, jusque dans nos vies cachées, tu as raison de le rappeler dans ta dernière phrase.
      Sinon, la vérité sera dépouillée de sa force, et nous serons juste des gens qui discutaillent selon nos perceptions et le réalisme de la situation. Pour moi, c’est plutôt ça, être dans une bulle ;).
      En ce qui me concerne, je crois important de continuer à défendre la bulle de la vérité, mais je comprends que ça peut irriter.
      Bientôt on sera tous devant la vérité pure et le jugement séparateur vrai, et on ne nous demandera pas si nous avons pensé juste ou si nous avons été équilibrés ou pragmatiques. On nous demandera si nous étions du côté de la vérité de Dieu, celle dont le monde ne veut pas, et dont la chair ne veut pas. Mais pour ça, il faut bien sûr que chacun de nous apprenne à la connaître, l’assimile, se l’applique à lui-même, en un mot : apprenne à l’aimer dans un contexte de guerre spirituelle quotidienne. Parce que c’est loin d’être inné ! Bénédictions. Jérôme

  • Oui, « des gens qui discutaillent selon nos perceptions et le réalisme de la situation ». C’est tout à fait ça . La vérité , combien ont débattu là dessus .. la notre ou celle des autres ? 😉 Apprendre à le connaitre Lui, le chemin la vérité et la vie . Bonne journée Jérôme

  • Ce qui m’étonne, c’est qu’on ne voit pas (beaucoup) de sites web chrétiens dénoncer les dérives de ceux qui soutiennent (encore) Trump, et les complots en général.

    Exemple de l’un de ces sites complotistes:
    https://michelledastier.com/

  • Bonjour,
    Je sui tombé sur cet article. J’ai souris au titre de cet article. Je ne sais pas si Monsieur Trump reviendra????
    Ce que je sais, c’est que Jésus revient et cela c’est un évènement plus extraordinaire que le retour de Mr. Trump.
    Veuillez m’excusez si je n’ai lu que le titre et pas le reste.
    Un petit commentaire que je tire de la ruses des Gabaonites (Josué 9)
    1- Attention aux apparences
    2- Ne pas se fier pas à ses sentiments
    3- Donner du temps au temps
    4- Et surtout, surtout…Consulter l’Eternel

  • Bonjour !

    Merci David, pour vos pertinentes remarques !
    Le « je crois toujours que Donald Trump reviendra » est en effet une phrase stupéfiante. Chaque mot de cette phrase mérite d’ailleurs examen, puisqu’elle pose que (l’hypothétique) « retour de Donald Trump » est fondamentalement objet de foi : l’auteur de cette phrase croit en Trump (estimé) « tout-puissant » (pas tant que ça, comme on l’a vu), comme le Credo dit : “I believe in God the Father Almighty”. Et qui dit « foi », dit « culte ». Et ici, il s’agit d’un culte idolâtrique témoignant d’une emprise certaine d’un homme sur d’autres hommes (et femmes) et détournant du seul vrai Dieu (cf Jean 17v3 et 1 Jean 5v20-21).
    Comme vous le dites très bien, David, le retour de Jésus-Christ est un événement plus extraordinaire que le (supposé) retour de Donald Trump.
    Dit autrement par un autre : « Politiquement, le chrétien espère plus dans le retour du Christ que dans les prochaines élections ; en attendant, il fait ce qu’il peut ».

    Fraternellement,
    Pep’s

  • Message récupéré de BIOCHE Marie de l’église à Morne-à-l’Eau
    « Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face ; aujourd’hui, je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j’ai été connu.
    Maintenant donc ces trois choses demeurent: la foi, l’espérance, l’amour; mais la lus grande de ces choses, c’est
    l’amour: 1 Corinthiens 13,12-13 »

  • A il faut que je rajoute que le prophète Pierre Daniel Martin avait dit (entendu de mes humbles oreilles) que Jésus reviendrait durant la gouvernance de Bibi Benyamin Netanyahou ! ça secoue pas mal actuellement au gouvernement d’Israël ….. les difficultés sont nombreuses et les arabes tentent de passer en force ! Qu’adviendra t il s’ils l’emportent

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer